dubegaiementdansmaclasse

Site destiné aux enseignants

Les situations d’exposé, de poésie, de lecture ou d’interrogation à voix haute 5 janvier 2013

  • Le mieux est de se mettre d’accord avec l’enfant en privé, sur la façon de procéder pour chaque situation. Certains enfants auront des préférences pour l’une ou l’autre, d’autres ne voudront pas avoir un traitement différent de celui de leurs camarades.

 

  • De manière générale, vous pouvez aborder ces différents points :
    • L’ordre de passage : préfère-t-il passer en premier, au milieu ou en dernier ?
    • L’entraînement : lui proposer de s’entraîner dans un cadre où il est à l’aise, avec vous, à la maison, avec un ami, son orthophoniste…
    • La taille de l’auditoire : en privé, devant une partie de la classe, devant toute la classe.

 

  • Laisser le choix lorsque cela est possible, de passer son tour lors d’une lecture à haute voix, éventuellement mettre en place un petit signe non verbal utilisable par l’enfant pour vous faire comprendre si, aujourd’hui, il préfère ne pas lire devant toute la classe.

 

En lecture à voix haute, les enfants ont souvent tendance à croire que plus on lit vite, mieux on lit. Or, il vaut mieux qu’un enfant qui bégaie lise lentement, fasse des pauses le plus souvent possible, plus que la ponctuation ne l’exige si besoin, afin de réduire le risque de disfluences.

 

 

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s