dubegaiementdansmaclasse

Site destiné aux enseignants

Enfants 5 janvier 2013

  • Comment les enfants vivent/ont vécu leur bégaiement à l’école ?

« Parfois je m’inquiète quand je prononce des mots car je ne sais ce qu’il va se passer ensuite. » Elève de primaire.

« Je me sens frustré, ça me rend fou et énervé » Jeune garçon de primaire.

« J’ai vraiment peur quand je prends la parole en classe », Garçon de primaire.

«  Dans mon école avant, en CE2, on s’est moqué de moi un peu dans la cour et une fois dans ma classe. La maîtresse leur avait dit de s’excuser devant toute la classe, et ça m’a soulagé. » Garçon de CM1.

«  Moi, j’ai jamais bégayé devant la maîtresse et j’ai peur de lui dire. A part en grande section où le maître a remarqué et il l’a dit à mes parents, et ils m’ont emmené chez une orthophoniste. » Fille de CM2.

« Les moments les plus difficiles sont les présentations en public ou simplement quand il faut répondre à une question en classe » Jeune collégienne.

« Quand j’étais petit, les gens me rendaient triste ; ils partaient quand j’étais simplement au milieu de ma phrase…» Collégien.

« Je m’inquiète tout le temps de ce que les gens peuvent penser… » Jeune collégienne.

« J’étais très embarrassée quand je devais m’intégrer dans un groupe à l’école » Collégienne.

« Je suis à l’aise avec mon discours. Je n’ai pas honte. Je ne veux pas me laisser abattre par mon bégaiement.  Quand je sens  que je commence à bégayer, je persiste jusqu’à que je me fasse comprendre » Collégien.

  • En tant qu’enfant qui bégaie, quels conseils donneriez-vous aux enseignants quand un de ses élèves bégaie ?

« Ne dites rien tout simplement et soyez patients ! » Elève de primaire.

« Vous ne devriez pas terminer les phrases à notre place » Collégienne.

« Beaucoup de personnes m’ont demandé de respirer et de parler plus doucement, et ça me mettait vraiment mal à l’aise. » Collégienne.

« Réagir normalement, ne pas montrer de gêne ou de honte face à la personne qui a du mal à s’exprimer, car c’est encore plus frustrant » Jeune collégien.

« Je souhaite être traité comme tous les autres élèves dans la classe, même si je sais que je vais avoir du mal à m’exprimer, je préfère affronter le problème que de le fuir » Jeune collégien.

  • Qu’est-ce qui pourrait vous rendre plus à l’aise lors d’une présentation orale ?

«J’ai présenté à la classe des personnalités qui bégaient et j’ai également lu des histoires sur le bégaiement. A la suite de cette présentation, je me suis sentie fière de moi. » Jeune fille de primaire.

« Me faire comprendre que mon bégaiement ne vous dérange pas » Fille de primaire.

« Ce qui me détend c’est de tourner les exercices comme un jeu, de m’imaginer m’entrainer à la maison » Collégien.

« Je trouve que c’est important que le professeur explique bien à tous les élèves ce qu’est le bégaiement » Collégien.

  • Comment gérer les moqueries ?

« Dans ma classe, il y avait des garçons qui se moquaient de mon bégaiement.  A la fin des cours je leur ai parlé, et je leur ai expliqué ce qu’était le bégaiement, qu’il ne fallait pas s’en moquer car c’est quelque chose de sérieux. Et depuis, ils ont arrêté de se moquer » Collégienne.

« Ce qui m’a aidé à surmonter les moqueries dans ma classe, c’était de penser que l’on est tous différents les uns  des autres, que ce n’est pas une faiblesse d’être différent d’un autre. Ma différence à moi, c’est mon bégaiement. Cette manière de penser m’a énormément aidé » Collégien.

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s