dubegaiementdansmaclasse

Site destiné aux enseignants

Apparition et signes 5 janvier 2013

Le bégaiement apparaît dans 70% des cas entre 2 et 5 ans et dans 90% des cas avant 7 ans… Dans 75% des cas les premiers symptômes apparaissent avant 3 ans et demi.

Il est donc judicieux d’être attentif aux moindres signes indicateurs, et de consulter le plus tôt possible un spécialiste, dès les premières suspicions.

Quels sont les signes d’un bégaiement naissant ?

  • Des blocages sur certains sons, souvent sur les consonnes occlusives (p, b, t, d…) et les voyelles en début d’énoncés ;  Exemple : tramp__oline, ___ah bon ?
  • Des répétitions portant sur le/la premier(e) phonème/syllabe d’un mot ; Exemple : bbbonjour, tatatable ;
  • Des prolongements ou allongements démesurés de sons ; Exemple : baaaaateau, aaaaah bon ?
  • Les efforts faits par l’enfant pour parler, se traduisant par des mouvements divers de la tête, bouche, des yeux, du nez, ainsi que par des grimaces ;
  • Des clics buccaux, des blocages respiratoires, des sons émis sur l’inspiration ;
  • Une tension qui peut affecter tout le corps ;
  • Des conduites réactionnelles : des évitements, contournements de mots et de situations…
  • Des stratégies et réactions accompagnatrices, telles que la perte de contact visuel ou la mise en place de gestes facilitateurs (taper du pied, anticiper l’élocution par une interjection, refuser de parler, mettre la main devant la bouche…)

On peut donc suspecter un bégaiement dès qu’il y a une composante d’effort dans l’acte de parler.

Voici un tableau, non exhaustif, des différences entre les disfluences dites normales et les disfluences de type bégaiement.

Evoque des disfluences dites normales

Evoque des disfluences typiques du   bégaiement

Comportements de la parole et   manifestations corporelles que vous pouvez entendre ou voir

  •   Répétitions occasionnelles  de sons, de syllabes ou de mots courts,   (moins d’une syllabe pour 10 phrases)
  •   Sons, syllabes, de mots courts répétés   seulement une ou deux fois. (exemple : je je m’appelle)
  •   Pauses occasionnelles, blancs, hésitations, ou petites interjections comme « euh », utilisées généralement   quand  l’enfant cherche ses mots ou ses idées.
  •   Absence de tension articulatoire
  • Répétitions de sons, de syllabes ou de mots courts fréquentes (3 ou plus pour 10 phrases).
  • Sons, syllabes ou mots courts répétés 3 fois ou plus. (exemple : je je je je je m’appelle)
  •   Prolongations de sons et blocages.
  •   Les répétitions et les prolongations sont associées à des clignements d’yeux, une perte du contact visuel, de la   tension musculaire dans ou autour de la bouche, des changements de hauteur ou   de volume de la voix évoquant un effort.
  •   Pauses atypiques, nombre important   d’interjections davantage utilisées comme « tremplins » ou comme astuces  pour camoufler la difficulté pour commencer les phrases.

Moments où les troubles sont les plus   présents

  •   Lorsque l’enfant est fatigué, excité, parle d’un sujet compliqué ou nouveau, pose des questions, répond aux questions, coupe la parole ou intervient dans une conversation déjà engagée
  •  Lorsque l’enfant est fatigué, excité, parle   d’un sujet compliqué ou nouveau, pose des questions, répond aux questions, coupe la parole ou intervient dans une conversation déjà engagée ,quand il se   précipite, parle longtemps, raconte, explique, mais les disfluences sont plus   souvent présentes qu’absentes.

Ils apparaissent également   fréquemment dans d’autres situations de parole telles qu’une discussion   informelle par exemple.

Réactions de l’enfant

  •   Aucune
  •   Signes d’embarras, de gêne, de frustration, de peur de parler.
  •   L’enfant est réticent pour participer en classe, lire à haute voix…

Réactions des camarades

  •   Aucune
  •  Moqueries ou autres réactions évoquant une différence.

Tableau inspiré du livre : “Stuttering : Straight Talk for Teachers, third edition, The Stuttering Foundation”, traduit par nos soins.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s