dubegaiementdansmaclasse

Site destiné aux enseignants

Adultes 28 mars 2013

Vous trouverez ci-dessous des témoignages d’adultes qui bégaient et se souviennent de leur scolarité:

 

  • Bac oral d’hébreu :

J’étais assis à ma table d’examen quand l’examinateur est venu me voir. Suivant les conseils de mon orthophoniste je lui adressa la lettre de celui-ci indiquant que j’avais un suivi orthophonique. Lisant la lettre elle me dit que j’aurai pu faire l’examen écrit plutôt que l’oral pour ne pas être pénalisé. J’ai mal ressenti sa réflexion sur le coup, ayant bien travaillé mon examen je voulais être jugé comme un autre. Après avoir fait un travail écrit préalable pendant 20 min le passage à l’oral arriva. Je parlai pendant 5 min en hébreu difficilement avec un bégaiement très fort ; le professeur m’interrompit et me demanda de continuer en français. Je sentais lorsque je bégayais devant elle un certain agacement de sa part, un manque de patience ce qui accentua mon stress. Mais au final j’ai eu la note de 14/20…

 

  • Cours d’espagnol 4ème :

En classe j’aimais beaucoup participer malgré mon bégaiement aussi bien en français que dans les langues étrangères. En 4ème nous avions eu un professeur d’espagnol remplaçant. Voyant que je participais bien pendant le cours, à la fin de celui-ci alors qu’on rangeait nos affaires ce professeur me dit en public « c’est bien que tu oses participer malgré ton handicap ». Depuis cette réflexion je n’ai plus osé prendre aussi spontanément la parole durant ses cours.

 

  • Classe de 2nd cours de français :

On devait lire chacun son tour un texte à l’oral devant toute la classe. Lorsque ce fut mon tour, je butais dès le premier mot, la pression étant montée à son maximum. Je sentais dernière mon dos les ricanements de mes camarades de classe ce qui accentua ma panique n’arrangea en rien dans l’amélioration de ma lecture. J’attendais désespérément l’intervention du professeur pour faire stopper ce bruit dérangeant, mais en vain. J’étais en lutte à la fois contre le mot qui me boquait et les moqueries. Dans ces moments-là je me sentais très seul et attendais un quelconque soutien.

 

 

  •  Jai commence à bégayer à l’âge de 3 ans et demi suite a un retard de langage.

Mon institutrice de Cp a marqué ma vie.

A 6 ans j’avais un bégaiement très sévère et j’étais du coup très réservé et sensible aux moqueries de mes camarades.

J’avais appris à lire très vite en revanche je n’étais pas du tout à l’aise à l’écrit.

 

A chaque fois que je passais aux tableaux, la maitresse me réprimandait sur ma façon d’écrire. L’anxiété montait et lorsque je bégayais elle me punissait en me disant d’aller immédiatement au coin, avant d’ajouter : tu fais ça pour embêter tes parents. Arrivé 17h, elle me prenait à part pour me dire de ne pas en parler à mes parents.

 

Quand ces derniers voyaient l’institutrice, elle leur disait que j’étais en échec scolaire et désobéissant, et qu’un enfant qui échoue son cp finira délinquant et par conséquent ne réussira jamais dans la vie.

 

J’ai donc effectivement redoublé mais j’étais ensuite dans les premiers de la classe jusqu’en cm2. Et j’ai obtenu mes diplômes sans problèmes (bac + 3). Ses prédictions se sont donc avérées fausses.

 

J’ai parle de cette expérience avec des personnes qui ont eu cette institutrice qui m’ont confirmé qu’elle était cassante envers eux et bien d’autres.

 

Elle est désormais âgée. J’ai déjà pensé lui mettre la copie de mes diplômes dans sa boîte aux lettres…Mais finalement pourquoi faire ? Elle ne se souvient certainement plus de moi.

 

J’ai à présent 30 ans. J’ai enfoui cette année de cp dans ma mémoire mais je pense que cette  blessure m’a rendu plus fort au quotidien, car cela m’a appris que rien n’est jamais écrit dans la vie.

 

  • En classe de première, j’avais un très bon professeur de physique-chimie. Un jour, je vais le voir pour poser une question à propos d’un chapitre que je n’avais pas compris. Au moment où je me mis à parler, ma parole commença à bloquer et à ce moment précis, je me sentis très mal. Mon professeur avait un petit sourire moqueur et je fus très gêné. Après, à chaque fois que je lui parlais il y avait toujours ce même sourire.
Publicités
 

One Response to “Adultes”

  1. sandrine favour londo Says:

    cours économie générale Tle COMPTABILITÉ ET GESTION
    cetait le jour de expose d’économie et le professeur avait dit que chacun devait parler. arriver a mon tour j ai commencé a buter sur les mots et pendant ce temps g comprenait les bruits, les rires des élèves. le professeur a demande qu ils se taisent et ma demandait de lui regarder. g parlais avec beaucoup de difficultés et de peines. j avais tant a dire mais comme g bégayé g ne parvenais a rien dire jusqu’à ce que le professeur a dit que g prenais trop de temps. de retour a ma place jai commence a pleurer en demandant pourquoi moi. mais enfin de compte j ai eu 14/20.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s